Immigration clandestine

Le pape François soutient les migrants africains en marche vers l’Europe

Le souverain pontife appelle à mettre en œuvre «avec rapidité» les engagements du pacte de Marrakech

Photo : DR

Le souverain pontife appelle à mettre en œuvre «avec rapidité» les engagements du pacte de Marrakech notamment par «l’élargissement de canaux migratoires réguliers».

La première journée du voyage du pape au Maroc aura été marquée par l’appel surprise commun lancé, avec le roi Mohammed VI, pour protéger le «caractère spécifique multireligieux» de Jérusalem, la «ville Sainte». Mais encore plus par un discours presque sans précédent de François, directement adressé «aux migrants», où il a une nouvelle fois tempêté contre «l’indifférence et le silence» car «personne ne peut être indifférent devant cette souffrance». Il ne faut pas «se laisser conditionner par les peurs et par l’ignorance», a-t-il recommandé, et devenir de «vrais compagnons de voyage» des migrants.

Ils sont nombreux, Africains, en transit au Maroc pour l’Europe. Il leur a parlé, samedi soir, dans un centre de la Caritas (nom international du Secours catholique) à Rabat. Un discours non retransmis par les canaux officiels du pays, alors même qu’il devait l’être, en forme d’encouragement à une «immigration sûre, ordonnée et régulière», dans l’esprit du «pacte de Marrakech» de l’Onu, signé le 10 décembre dernier au Maroc. Cette initiative a toujours été appuyée par le Vatican: le cardinal Pietro Parolin, premier ministre du Saint-Siège, était venu en personne signer ce texte au nom du Pape…

Lire la suite sur Fratmat.

Commentaires
Haut