Vavoua

La noix de cajou prisée pour la qualité de son amande

Les producteurs de Vavoua ont comme boussole, le label qualité

Photo : AIP

Vavoua, 28 mars (AIP)- La noix de cajou provenant de Vavoua est prisée pour la qualité de son amande, a déclaré le délégué régional du coton-anacarde du Haut-Sassandra et du Worodougou, Koné Fatagna, au lancement officiel de la campagne 2019 de commercialisation de la noix de cajou, à la sous-préfecture de Vavoua.

Pour le délégué régional de la filière coton-anacarde, cette qualité est imputable au respect des techniques de production par les 7000 producteurs encadrés par l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) et à une forte pluviométrie en 2018.

Les producteurs de Vavoua ont comme boussole, le label qualité. Ils savent qu’on obtient les meilleures noix de cajou en les séchant très bien et rejetant les corps étrangers et les mauvaises noix, a affirmé le chef de zone ANADER, Kouassi Kan Fidel, vendredi.

Répondant aux producteurs qui ont dénoncé les pisteurs véreux qui leur proposent des bas prix, Koné Fatagna leur a demandé la vente groupée qui leur permettra de vendre au prix officiel de 375 francs le kilogramme de noix de cajou.

Le département de Vavoua est passé cette année le premier département à vendre plus de noix de cajou dans la délégation régionale du Haut-Sassandra et du Worodougou, annonce le délégué régional.

(AIP)

ks/nmfa/fmo

Commentaires
Haut