Mozambique

La génération du millénaire veut lever 200 000 dollars après le cyclone IDAI

Le Cyclone Idai a fait 750 morts et des milliers de sans-abri, 900 000 enfants orphelins, séparés ou déplacés

Photo : AIP

Abidjan, 27 mars (AIP) – À l’initiative de jeunes décidés à sauver davantage de vies, Higherlife Foundation et Delta Philanthropies invitent des jeunes à se joindre à leur campagne pour soutenir les jeunes touchés par le cyclone Idai, qui a frappé le Zimbabwe, le Mozambique et le Malawi récemment.

« Lorsque le cyclone IDAI a frappé, nous avons vu des images et des vidéos de personnes faisant la queue pour faire des dons. Inspirés par leur ténacité et leur générosité, nous avons décidé de ‘’nous faire aussi la queue’’ en réunissant des Africains du monde entier souhaitant apporter leur aide dans ce qui est devenu la plus grande crise humanitaire de la région », a déclaré Elizabeth Masiyiwa, directrice générale de Delta Philanthropies.

« Le modèle de la campagne est simple : donner et partager », rapporte un communiqué de presse publié mercredi par APO Group.

Pour DONNER, les initiateurs ont mis en place une campagne de crowdfunding pour que les particuliers et partenaires puissent contribuer aux efforts déployés sur le terrain dans les trois pays.

En vue de PARTAGER, ils ont entamé ce mercredi à 13H GMT, par une multitude d’actions coordonnées sur les réseaux sociaux. « Parallèlement à notre objectif de crowdfunding, nous souhaitons raconter une histoire très révélatrice : les Africains et les amis de l’Afrique peuvent s’unir pour faire face à la crise. Nous savons que certains d’entre eux ne sont pas en mesure de faire un don, mais ils peuvent faire entendre leur voix pour défendre les intérêts de ceux qui sont touchés », ajoute le texte.

L’objectif d’Idai est de lever 200 000 dollars en 45 jours sur une page GoFundMe. Conjointement à Delta Philanthropies, à la Higherlife Foundation et à ses partenaires sur le terrain, la stratégie de réponse visera à récupérer, à restaurer et à reconstruire. Les inondations et les rafales de vent ont détruit des entreprises, des écoles, des cliniques, des églises, des routes et des infrastructures de communication. La dévastation de cette catastrophe a laissé des quartiers entiers sous l’eau dans les villes du Mozambique.

Le Cyclone Idai a fait 750 morts et des milliers de sans-abri, 900 000 enfants orphelins, séparés ou déplacés, 2,5 millions de personnes touchées.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut