Réconciliation

Charles Blé Goudé appelle à oublier toute « vengeance » ou « revanche »

Blé-Goudé-2020-politique-CPI-2019

« Je n’encouragerai aucune tentation de vengeance ni aucune velléité de revanche », a-t-il écrit dans une lettre aux Ivoiriens

Photo : Archives

Charles Blé Goudé, l’ex-chef du mouvement des Jeunes Patriotes, acquitté en première instance par la Cour pénale internationale (CPI) mais toujours en liberté conditionnelle, a appelé les Ivoiriens à oublier toute « vengeance » ou « revanche » après la crise électorale de 2010-2011.

« Je n’encouragerai aucune tentation de vengeance ni aucune velléité de revanche. Vengeances sur vengeances, revanches sur revanches, ne feront que précipiter notre pays dans l’abîme, dans le chaos, bref dans un déclin irréversible », a-t-il écrit dans une lettre aux Ivoiriens transmise par son avocat, et lue en direct sur sa page Facebook le 27 mars.

L’ancien président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été libérés le 15 janvier sous conditions, dont l’obligation de résider dans un État membre de la CPI en attendant un éventuel procès en appel. Si Laurent Gbagbo réside désormais à Bruxelles, Charles Blé Goudé est lui toujours aux Pays-Bas. Aucun pays n’a accepté pour le moment de l’accueillir.

Lire aussi :
Fête de la liberté : Plus de 50 000 participants attendus (organisateurs)

« Assumer ses responsabilités »
« Savoir reconnaître ses erreurs, assumer ses responsabilités quelles qu’elles soient, voilà la vraie voie vers la rédemption », a affirme l’ex-chef du mouvement des Jeunes Patriotes.

Lire la suite sur JeuneAfrique.com

Commentaires
Haut