Ligue 1

Africa Sports : Le président Vagba suspendu de toute activité jusqu’au 31 décembre (Fédération)

La commission de discipline a aussi infligé chacune de ces deux personnalités à payer une amende d’un million de francs CFA

Photo : Archives

Abidjan, 25 mars (AIP)- Le président de l’Africa Sports d’Abidjan, Alexis Vagba ainsi que son secrétaire général, Jean Claude Gba, sont suspendus de toute activité (administrative, sportive et autre) relative au football jusqu’au 31 décembre à minuit, ainsi en a décidé la commission de discipline de la Fédération ivoirienne de football (FIF), en sa session du 18 mars, portant une réserve de la Société Omnisports de l’Armée (SOA).

La FIF reproche, à ces deux dirigeants, après des auditions et des vérifications, d’avoir aligné pour le compte de l’Africa Sports, “18 joueurs n’ayant aucune licence” à l’exception d’un seul (Ouattara Kader), des athlètes “recrutés comme des mercenaires pour pallier le forfait” contre la SOA, le 9 mars, au stade de Yamoussoukro, lors de la 20è journée de la ligue 1.

La commission de discipline a aussi infligé chacune de ces deux personnalités à payer une amende d’un million de francs CFA. L’Africa Sports, en tant que club fautif, payera une autre amende de 2 millions de francs CFA et une autre de 500 000 francs CFA pour s’être attaché, le jour du match, des services d’un entraîneur anonyme c’est-à-dire non diplômé ou non reconnu par la Fédération.

S’agissant du résultat de ce match qui s’était soldé par un nul (2-2) sur le rectangle vert, il est déclaré perdu « par pénalité » par le club vert et rouge sur le score de 3 buts à 0, en application des dispositions statutaires régissant le football ivoirien.

Les joueurs “mercenaires” ayant figuré sur la feuille de match, à l’exception de Kader Ouattara, sont aussi interdits de toute activité relative au football jusqu’au 31 décembre, conclut le communiqué.

Lire aussi :
CAN 2019 : Neuf pays de l’Afrique de l’Ouest au rendez-vous de la grand’messe

Au plus fort de la crise qui secoue le conseil d’administration, le président Alexis Vagba, face à une grogne des joueurs qui avaient décidé de boycotter les rencontres pour exiger le règlement des arriérés de salaires et primes de match, a dû recourir des “joueur mercenaires” pour aller disputer le match contre la SOA.

(AIP)

fmo

Commentaires
Haut