Media

Glodé Francelin prend les rênes de l’Intersyndicale des médias

Kouadio Amonzame (à geuche) a passé la main, samedi, à Glodé Francelin (à droite) à la tête de l’ISMCI, le samedi 23 mars 2019 à la Maison de la presse d’Abidjan

Photo : AIP

Abidjan, 23 mars (AIP) – Responsable des ressources humaines du quotidien Le Patriote, Glodé Francelin a pris les rênes, samedi, de l’Intersyndicale du secteur des médias de Côte d’Ivoire (ISMCI), en remplacement de Kouadio Amonzame, à l’issue d’une assemblée générale élective.

Candidat unique à la succession, Glodé Francelin a recueilli l’unanimité des voix pour redynamiser la faîtière qui regroupe 11 syndicats de tous les secteurs des médias et porter la voie des différents syndicats.

« Notre secteur d’activité connait beaucoup de difficultés. Nous devons marquer notre présence et très bientôt, nous allons mener une tournée dans les entreprises et aux sièges des syndicats pour recenser les problèmes des uns et des autres », a-t-il déclaré après son élection, appelant à la solidarité pour que la voix des journalistes et agents soit entendue.

Elu pour un mandat de deux ans renouvelable une fois, Glodé Francelin a nommé Guillaume Gbato, du Syndicat national des agents de la presse privée, au nouveau poste de secrétaire exécutif et porte-parole de l’intersyndicale.

Représentant le député de Lakota, Abdoulaye Kouyaté, parrain de l’AGE, Sidibé Ahmed, a salué la grandeur d’âme du président sortant qui a respecté sa parole donnée de ne pas briguer un autre mandat.

(AIP)

aaa/ask

Commentaires
Haut