Infrastructures

Lancement des travaux de construction du pont Cocody-Plateau d’un coût de 77,5 milliards FCFA

Ce pont à hauban, « unique en son genre dans la sous-région », facilitera la mobilité et améliorera la compétitivité des entreprises

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a officiellement lancé vendredi à Abidjan les travaux de construction du pont reliant la commune de Cocody (Est d’Abidjan) à celle du Plateau (Centre des affaires d’Abidjan) d’un coût de 77,5 milliards FCFA, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Ce pont à hauban, « unique en son genre dans la sous-région », dont les travaux de construction dureront 24 mois, permettra notamment de faciliter la mobilité des populations et améliorer la compétitivité des entreprises avec une circulation de 35.000 véhicules par jour.

« La construction de cet ouvrage s’inscrit dans le vaste chantier de modernisation des infrastructures initié par le Président Alassane Ouattara. Ce pont améliorera la fluidité du trafic entre les communes du Plateau et de Cocody et améliorera également la compétitivité de nos entreprises. En outre la construction de ce pont donnera un éclat particulier à ce site et accueillera de nombreux visiteurs nationaux et internationaux », a expliqué dans une allocution, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly.

Avec la réalisation de ce pont, a ajouté le Premier ministre, la ville d’Abidjan sera dotée de cinq ponts dont trois (le pont reliant le Plateau à Yopougon, le troisième pont et le pont de Cocody) réalisés par le président Ouattara.

« Avec toutes ces infrastructures, le président Alassane Ouattara met ainsi en œuvre sa grande vision pour la Côte d’Ivoire », a estimé M. Coulibaly annonçant plusieurs autres infrastructures qui seront lancées à Abidjan dans « les prochains jours ».

Il a cité entre autres, à cet effet, la construction de l’échangeur du carrefour Akwaba (Sud d’Abidjan), la construction de l’échangeur de la Riviera 3 et de la Palmeraie (Est d’Abidjan). Le chef du gouvernement ivoirien a terminé son adresse en invitant les différents acteurs impliqués dans la réalisation de ces travaux à respecter les délais contractuels et à livrer un ouvrage de qualité.

Avant lui, Amédée Koffi Kouakou , le ministre ivoirien de l’équipement et de l’entretien routier a soutenu que la construction de ce pont Cocody-Plateau « va ajouter de la valeur au charme de la perle des lagunes et faciliter la mobilité des travailleurs à faible revenu ».

Selon M. Kouakou qui s’est félicité de la réalisation de plusieurs infrastructures routières dans le pays, avec ce pont de Cocody les populations doivent s’attendre à une « transformation radicale de la physionomie » de la capitale économique ivoirienne.

Pour sa part, Sidi Mohamed Ould Taleb, le directeur régional du bureau Afrique de l’ouest de la Banque islamique de développement (BID, Bailleur de fonds de ce projet) a jugé « particulier » le projet de construction de ce pont.

« L’écosystème qui sera mis en place va contribuer à améliorer l’identité visuelle d’Abidjan », a indiqué M. Taleb se réjouissant de la coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire. Saluant dans le même élan la coopération ivoiro-marocaine, Abdelmalek Kettani, l’ambassadeur du royaume du Maroc en Côte d’Ivoire a estimé que « l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique ».

Lire aussi :
Les travaux de l’autoroute Yamoussoukro-Bouaké vont coûter 172 milliards de FCFA

« Au plan écologique, ce projet va contribuer au bien-être des populations et attirera des millions de touristes », a souligné le diplomate marocain. La construction du pont reliant la commune de Cocody à celle du Plateau s’inscrit dans le cadre du projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody et de la lagune Ebrié (PABC).

Le coût des travaux de cet ouvrage d’une longueur totale de 1,5 km, est de 77,5 milliards FCFA et le coût global des investissements du projet est de 105 milliards FCFA. Financé grâce à un prêt de la Banque islamique de développement (BID), ce projet permettra, entre autres, de donner une forte identité visuelle à la ville d’Abidjan et facilitera la circulation des piétons et des cyclistes entre les communes de Cocody et du Plateau.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut