Niakaramandougou

Un paysan blessé d’un coup de fusil

A Latokaha, la thèse de l’accident de chasse est davantage évoquée

Photo : APA

Niakara, 21 mars (AIP)- Un paysan d’une quarantaine d’années, vivant à Latokaha (un village situé à 12 kilomètres au Sud-ouest de la ville de Niakaraa), a reçu une décharge de chevrotines alors qu’il ramassait des noix de cajou dans une exploitation créée dans une forêt classée, déguerpie depuis 2016.

Grièvement blessé, le paysan a pu toutefois se traîner jusqu’à un hameau où il a été secouru par de bonnes volontés. Conduit à l’hôpital général de Niakara, son état a nécessité un transfert au Centre hospitalier régional (CHR) de Katiola où il est actuellement interné.

L’auteur du coup de feu reste inconnu pour l’heure. A Latokaha, la thèse de l’accident de chasse est davantage évoquée.

Les personnes qui défendent cette position s’appuient sur le fait que les champs d’anacarde abandonnés constituent en périodes de récolte le terrain privilégié des chasseurs du fait de la présence, en ces moments, de nombreux animaux sauvages qui viennent se nourrir de la pomme de cajou.

(AIP)

jbm/kg/fmo

Commentaires
Haut