Société

Mille réfugiés concernés par une opération de délivrance de carte d’identité biométrique

La Côte d’Ivoire compte plus de 1800 réfugiés sur son sol

Photo : AIP

Abidjan, 20 mars (AIP)- Au total, 1000 réfugiés sont concernés par une opération de délivrance de carte d’identité biométrique lancée, mercredi, à la direction d’aide et d’assistance aux réfugiés et apatrides (DAARA), à Cocody.

Représentant le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh, la directrice de la DAARA, Dieket Minata, a expliqué que ce document « conforme aux normes internationales » devra permettre aux réfugiés de circuler librement et de poser tous les actes de la vie civile tel que travailler, ouvrir des comptes, envoyer et recevoir de l’argent, etc.

« Par cet acte, le gouvernement ivoirien vient de répondre à une préoccupation maintes fois exprimée par ces personnes qui bénéficient de l’asile dans notre pays », a rassuré Mme Dieket, précisant que cette carte produite par l’Office national d’identification (ONI) présente toutes les caractéristiques de sécurité exigées.

Elle a saisi l’occasion pour inviter les administrations et tous les acteurs de la communauté internationale et nationale à reconnaître par cette carte toute la force que la loi confère aux réfugiés.

La directrice de la DAARA a exhorté la presse à vulgariser ,à travers ses canaux et réseaux, la nouvelle pièce biométrique. Tout en lançant l’appel aux réfugiés à participer massivement à l’opération d’enrôlement qui sera menée conjointement par l’ONI et la DAARA du 25 au 29 mars à Abidjan, Tabou, Guiglo et Danané et San-Pedro.

Le Haut commissariat des réfugiés, représenté par l’administrateur principal de protection, Sébastien Apatita s’est félicité de l’initiative et salué le gouvernement ivoirien qui confirme à travers cette carte son rôle de protection des réfugiés.

La Côte d’Ivoire compte plus de 1800 réfugiés sur son sol, a-t-on appris.

(AIP)

bsb/fmo

Commentaires
Haut