Dimbokro

Deux adolescents brulés au second degré dans une explosion de gaz

Les adolescents brûlés ont eu la peau en lambeau, se décollant du corps qui laisse apparaître la chair

Photo : AIP

Dimbokro, 20 mars (AIP) – Deux adolescents, Amany N’guessan Michael, 16 ans, élève, et Djè Bi Junior, 17 ans, employé dans une station illégale de transvasement de gaz appartenant à un enseignant, ont été brûlés, selon une source médicale, au second degré dans une explosion de bonbonne de gaz butane, a appris l’AIP.

Amany N’guessan Michael et Djè Bi Junior, employés par l’enseignant Touré Aboubacar dit Kechner, étaient venus, lundi, à leur poste de travail comme d’habitude. Aux environ de 15 h, voyant qu’aucun taxi ne venait, les deux jeunes gens s’enferment dans le conteneur pour procéder au transvasement de gaz.

“Amany N’guessan Michael était sur la machine pour faire le transvasement du gaz et moi, je rangeais les bouteilles de gaz vides et chargées. Je suis sorti pour boire de l’eau. Une fois entré, j’ai fermé la porte et au moment où je tournais, j’ai entendu une forte déflagration”, a expliqué difficilement Djè Bi Junior.

Les adolescents brûlés dont la vie est en danger ont eu la peau en lambeau, se décollant du corps qui laisse apparaître la chair comme des tâches blanchâtres. Ils ont été transférés dans un état jugé critique au CHR de Dimbokro où ils ont reçu les premiers soins avant d’être évacués, mardi, à Abidjan, probablement au centre des grands brûlés.

Malgré la loi n° 92- 469 du 30 juillet 1992 interdisant l’utilisation du gaz butane à des fins de carburant par les véhicules, de nombreux taxis communaux de Dimbokro et véhicules de transport en commun notamment ceux reliant Dimbokro à Yamoussoukro, s’alimentent en gaz butane, occasionnant la création de plusieurs stations clandestines de transvasement de ce combustible hautement inflammable.

(AIP)

ik/ask

Commentaires
Haut