Gagnoa

Une ONG veut “tarir” par l’école le réservoir des enfants dans la rue

Kouadioi Molière, directeur du centre social et Mlle Ako, de l’Ong Foyer Don Bosco, exhortent les enfants à quitter la rue

Photo : AIP

Gagnoa, 19 mar (AIP)- L’organisation non gouvernementale (ONG) “Foyer Don Bosco” se fixe pour objectif de “tarir”, par le biais de la scolarisation, le réservoir des enfants dans la rue, qui, selon la direction du centre social de Gagnoa, sont entre 50 et 100, le plus souvent repérables à la grande place Laurent Gbagbo, la rue des maquis au quartier Garahio, ainsi que la grande gare de transport.

La majorité de ces enfants dans la rue se retrouvent le plus souvent à Abidjan en provenance des villes de l’intérieur du pays, selon cette ONG qui dit fonder cela à partir d’études qu’elle a réalisées ainsi que celles émanant d’autres organismes étatiques ou on étatiques.

Un assistante sociale, Florence Ako, membre de Foyer Don Bosco, dans le cadre d’une journée de prévention contre le phénomène des enfants dans la rue, à Gagnoa, estime que “si les écoliers ont compris, le phénomène va s’estomper”.

Les enfants sont dans la rue souvent parce qu’une situation de crise familiale les amène à fuir la maison, note l’Ong.

“Généralement, ils commencent ici et ils vont finir à Abidjan”, selon Kouadio Molière, directeur du centre social de Gagnoa

L’Ong foyer Don Bosco a été installée en Côte d’Ivoire en 1995. Plusieurs localités du pays vont bénéficier de journée de prévention à l’image de Gagnoa, apprend-on.

(AIP)

dd/ask

Commentaires
Haut