Société

La tolérance politique proposée comme arme de réconciliation nationale

Docteur Flan César, directeur du Centre de Recherche Politique d’Abidjan

Photo : AIP

Gagnoa, 17 mars (AIP) – La tolérance politique comme arme pour une réconciliation nationale en Côte d’Ivoire, a été proposée vendredi à Gagnoa, lors d’un atelier.

Organisépar le Centre de Recherche Politique d’Abidjan (CRPA), en collaboration avec la fondation américaine ‘National Endowment for Democracy’ (NED), l’atelier de Gagnoa qui traitait de la réconciliation nationale, vise à proner la tolérance politique, qui est un concept qui renvoi à l’acceptation de la diversité politique.

La Côte d’Ivoire a épousé le pluralisme politique à partir de 1990 et cela signifie que les Ivoiriens admettent à priori, la diversité des idéologies, l’exception plurielle des idéologies, a assuré le directeur du CRPA, Dr Flan Moquet César.

« Il s’agit pour chacun des participants, de dire ce qu’ils pensent », a insisté Dr Flan. Le dialogue politique national, approche, défis et perspectives est le thème de l’atelier de Gagnoa, qui constitue l’une des 12 étapes d’échanges que le CRPA a déjà organisés avec les populations, à travers la Côte d’Ivoire.

(AIP)

dd/kam

Commentaires
Haut