Maroc

Les jeunes plaident pour l’autonomisation et l’inclusion sociale face à la violence en Afrique (Déclaration de Dakhla

Les jeunes d’Afrique et de sa diaspora, réunis à Dakhla dans le cadre de la 5ème édition du Forum de Crans Montana

Photo : AIP

Dakhla (Maroc), 16 mars (AIP)– Les jeunes d’Afrique et de sa diaspora, réunis à Dakhla dans le cadre de la 5ème édition du Forum de Crans Montana, ont appelé à l’autonomisation économique et à l’inclusion sociale de la jeunesse africaine pour faire face à la violence à l’extrémisme et à la radicalisation.

Dans la déclaration finale qui a sanctionné les travaux du forum des jeunes africains portant sur le thème “le rôle de la jeunesse dans la consolidation de la paix et de la sécurité”, les jeunes recommandent la promotion de la création d’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes, leur implication dans les projets et programmes de développement et la mise en place de fonds d’autonomisation des jeunes dans les différents pays du continent.

En outre, en vue de prévenir la radicalisation et l’extrémisme violent, le forum des jeunes souhaite que des actions citoyennes de développement soient initiées dans les pays, l’implication des jeunes dans les démarches de consolidation et de maintien de paix, l’encouragement des initiatives des jeunes dans la prévention des conflits et de l’extrémisme violent.

Enfin, la mise en place d’une stratégie nationale de mise en œuvre de la Résolution 2250 des Nations Unies en faveur de la jeunesse et de la Charte africaine de la jeunesse a été préconisée.

Cette édition du forum de Crans Montana, qui se tient du vendredi au dimanche, entend mettre au centre des réflexions, la jeunesse africaine à travers le thème, “bâtir une Afrique puissante et moderne au service de la jeunesse”.

(AIP)

tad/fmo

Commentaires
Haut