Océanie

Une cinquantaine de morts dans les attaques de mosquées en Nouvelle-Zélande

La police a appelé le public à ne pas partager les images “extrêmement pénibles” en ligne

Photo : AIP

Abidjan, 15 mars (AIP) – Des attaques terroristes ont fait 49 morts et plus de 20 autres blessées, vendredi, dans deux mosquées à Christchurch et dans la banlieue de Linwood (Nouvelle-Zélande), selon le commissaire de police néo-zélandais, Mike Bush.

Le premier signalement d’une attaque est venu de la mosquée Al Noor, située au centre de Christchurch. Des témoins ont dit aux médias locaux qu’ils avaient courus pour sauver leur vie et ont vu des gens saigner à même le sol à l’extérieur dans l’édifice. Une deuxième mosquée dans la banlieue de Linwood a été évacuée.

Selon le premier ministre australien Scott Morrison, le tireur est un citoyen australien d’extrême droite. Ce suspect aurait publié un manifeste exposant ses intentions, dans lequel il épousait une idéologie d’extrême droite et anti-immigrés. Ce suprématiste blanc australien aurait également diffusé la fusillade en direct sur Facebook à partir d’une caméra montée sur sa tête alors qu’il tirait sur des victimes dans une mosquée.

La police a appelé le public à ne pas partager les images “extrêmement pénibles” en ligne. Facebook a aussi déclaré qu’il avait supprimé les comptes du tireur (Facebook et Instagram) et qu’il s’employait à supprimer toute copie des séquences.

Les autorités ont conseillé à toutes les mosquées de la ville de fermer jusqu’à nouvel ordre. « La police a désamorcé un certain nombre d’engins explosifs improvisés (IED) attachés aux véhicules. Nous réagissons avec toute notre capacité à gérer la situation, mais le contexte de risque demeure extrêmement élevé. Nous recommandons donc aux habitants de Christchurch et Linwood de rester à l’intérieur et à l’extérieur jusqu’à nouvel ordre”, demande le commissaire de police Mike Bush.

(AIP)

tls/kam

Commentaires
Haut