Non classé

Des acteurs de la pèche du secteur formés à la cohésion sociale

Cette formation vise, notamment, à enseigner les participants les notions de conflits et favoriser l’entente entre les communautés

Photo : AIP

Soubré, 15 mars (AIP) – Des acteurs de la pèche du s ecteur de Soubré ont été formés à la cohésion sociale, lors d’un séminaire organisé par CI-Energies, en partenariat avec le Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD).

Cette formation vise, notamment, à enseigner les participants les notions de conflits et favoriser l’entente entre les communautés pour une bonne gestion des ressources de la pèche.

Cette rencontre répond à l’une des recommandations issue de l’étude d’impact environnemental et Social du barrage hydroélectrique de Soubré, selon le chef de mission au département environnement, énergie et hydraulique au BNETD, Bello Adjadi.

Ce document invite à l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan de développement et de réorganisation de la pêche dans le secteur de Soubré.

Selon le formateur N’Guessan N’Goran du BNETD, le respect des us et coutumes avec une co-gestion et un comité de surveillance pour tirer grand profit de la pêche qui est une activité économique est fondamental.

Démarrée le 30 janvier dernier, avec la formation de près de 200 acteurs de la pêche, cette série de formations, a pris fin mardi, par ce séminaire, qui a porté sur « la cohésion sociale et la réglementation de la pêche », à l’hôtel Anouanzé de Soubré.

(AIP)

nm/nmfa/fmo

Commentaires
Haut