Abengourou

Les motocyclistes exhortés à immatriculer leurs engins

95% des engins à deux ou trois roues de la région de l’Indénié-Djuablin ne sont pas immatriculés

Photo : AIP

Abengourou, 14 mars (AIP)- En mission de sensibilisation mercredi à Abengourou, le délégué régional de CI-logistique de Korogho, Richard Dagba, a exhorté les propriétaires de motos de la région de l’Indénié-Djuablin à immatriculer leurs engins.

L’émissaire de CI-logistique a expliqué à ses interlocuteurs que tout propriétaire d’engin à deux roues à le devoir de le faire identifier en l’immatriculant. « La Côte d’Ivoire est un pays régis par des lois. Et ces lois font obligation à tout propriétaire de moto de l’identifier en le faisant immatriculer », a-t-il indiqué.

Il les a donc invités à se rendre dans le bureau mobile du guichet unique d’Abengourou, qui va ouvrir ses portes dès ce jeudi, pour poser cet acte citoyen qui offre beaucoup d’avantages.

« Grâce à l’immatriculation de votre moto vous pourrez désormais souscrire plus aisément à une assurance qui nécessite la présentation d’une carte grise. En cas d’accident, vous pourrez également faire un constat étant donné que votre moto dispose de tous les documents administratifs. De plus, on pourra facilement retrouver votre engin en cas de vol puis qu’il est enregistré dans notre base de données du fait de son immatriculation », a-t-il expliqué.

M. Dagba a précisé, par ailleurs, qu’en cas d’engouement de cette opération pilote d’immatriculation, le bureau mobile du guichet unique automobile d’Abengourou pourra être transformé en délégation régionale à l’instar de celles de Korogho et de Bouaké pour rapprocher davantage l’administration des administrés.

Selon la directrice régionale des transports d’Abengourou, Mariam Touré Essey, 95% des engins à deux ou trois roues de la région de l’Indénié-Djuablin ne sont pas immatriculés.

(AIP)

rkk

Commentaires
Haut