Tiassalé

La commune est lourdement endettée

Le maire a regretté le fait que la nouvelle commune de N’douci refuse d’assumer une partie de cette dette héritée

Photo : Archives

Tiassalé, 14 mars (AIP) – Le maire de la commune de Tiassalé, Assalé Tiémoko Antoine, a révélé qu’il a hérité d’une dette de près de 500 millions de francs CFA.

Ce sont environ 450 millions de francs CFA de dette dont 121 millions pour le fonctionnement et 336 millions pour les investissements à apurer par l’équipe municipale actuelle, a expliqué le maire, mercredi, lors de la deuxième réunion du conseil municipal.

Il a indiqué que cette dette est consécutive à une mauvaise programmation des projets, selon une mission de la direction des marchés publics, venue faire l’Etat l’évaluation de la dette.

C’est pourquoi, selon l’une des recommandations de cette étude, certains projets seront résiliés au regard de la défaillance des promoteurs. Par ailleurs, il a annoncé avoir demandé un audit complet de la dette à l’effet de ne payer que la “bonne dette”.

Assalé Tiémoko a regretté le fait que la nouvelle commune de N’douci refuse d’assumer une partie de cette dette héritée. C’est pourquoi, a-t-il précisé, l’arbitrage de la tutelle a été sollicité.

La commune de Tiassalé a été scindée en deux. De cette scission est née la commune de N’douci, rappelle-t-on.

(AIP)

kd/fmo

Commentaires
Haut