Maroc

La RAM ferme la ligne Casablanca-Nairobi

Pour lui, le vol de Nairobi a permis d’effectuer une période d’incubation

Photo : Archives

APA-Rabat (Maroc) – La compagnie marocaine de l’aviation civile, Royal Air Maroc, a fermé le 2 mars sa ligne Casablanca-Nairobi via N’Djamena, en raison d’un manque de rentabilité après 3 ans d’opération, mettant ainsi fin à l’activité de la compagnie dans sa seule destination en Afrique de l’Est.

« La capitale tchadienne n’est pas concernée par la cessation du trafic. Il ne s’agit que de la clôture de la ligne vers Nairobi », explique une source proche du dossier, citée par un média électronique marocains. Et de poursuivre : « c’est une démarche qui est opérée fréquemment au sein des compagnies aériennes. L’ouverture et la fermeture de lignes rentrent dans le cadre de développement de chaque compagnie ».

Pour lui, le vol de Nairobi a permis d’effectuer une période d’incubation. « Cela fait 3 ans que nous déployons les moyens opérationnels, humains et de communication. Ce sont des investissements importants, mais il s’avère que les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances. Nous la fermons pour ouvrir d’autres lignes en Afrique et consolider notre position sur le continent », a-t-il confié.

Concurrentiel, le marché est-africain est fortement desservi par des compagnies comme Qatar Airways, Etihad, Emirates qui opèrent sur plusieurs dizaines de destinations. La zone est également couverte par Ethiopian Airlines, élue meilleure compagnie africaine en 2018. Fortement positionnée sur le marché avec son centre névralgique à Addis-Abeba, elle dessert plus de 60 villes sur le continent.

HA/APA

Commentaires
Haut