Mauritanie

La Banque centrale ferme 700 points de transfert d’argent illégaux

La Banque centrale de la Mauritanie assume la régulation et le contrôle du système financier dans le pays

Photo : AIP

APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondant : Mohamed Moctar – Quelque 700 points de transfert d’argent illégaux en Mauritanie ont été fermés, a indiqué la Banque centrale de Mauritanie (BCM) dans un communiqué à Nouakchott parvenu à APA ce jeudi.

La Banque centrale de la Mauritanie qui assume la régulation et le contrôle du système financier dans le pays, a précisé avoir autorisé seulement 9 agences pour fournir les services de transfert sur l’ensemble du territoire national.Elle a ajouté que ces agences ont bénéficié d’autorisations provisoires après s’être conformées aux cahiers de charge et respecté les engagements fixés.

Il s’agit de mesures s’inscrivant dans le cadre d’une feuille de route visant à organiser le secteur financier informel, a expliqué la BCM, signalant que ce dernier représente un environnement propice aux crimes financiers.

Le texte a aussi exprimé la volonté de la Banque centrale de protéger le consommateur financier.Déjà il y a quelque temps, la BCM avait averti les intervenants dans le domaine du transfert d’argent de l’obligation de détention une autorisation émanant d’elle pour régulariser leurs activités.Un délai jugé raisonnable a été accordé à ces intervenants pour se plier aux nouvelles exigences.

MOO/cd/APA

Commentaires
Haut