Société

La contribution de la femme participe à la performance d’une structure (DG UBA)

“L’intelligence et la performance ne se cachent pas, votre excellence se fera voir à coup sur”, a soutenu Koné Sarata

Photo : AIP

Abidjan, 07 mars (AIP) – La contribution de la femme participe à la performance d’une structure, estime la directrice générale de l’Union des banques africaines (UBA), Koné Sarata, citant des études de la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale,.

Cette assertion doit s’inscrire pour sa réalisation effective, dans une approche de collaboration entre l’homme et la femme dans l’exécution des taches et non dans un esprit d’antagonisme, a insisté Mme Koné, qui intervenait à la “Tribune de l’AIP” sur le thème “Leadership féminin et performance, leviers de l’autonomisation de la femme”.

Les entreprises ayant un solide leadership féminin ont généré, de mars à avril 2016, un rendement des capitaux propres de 10,1% contre 7,4% pour les autres entreprises, avait rapporté une étude publiée en novembre 2015 par MSCI ESG Research sur les tendances mondiales de la diversité du genre dans les conseils d’administration, rappelle-t-on.

Pour ce faire, les femmes doivent, entre autres, accéder à une éducation conséquente pour leur plein épanouissement, être nourries à la sève de l’excellence dans le travail et revendiquer sa place dans société, selon la directrice générale de l’Union des banques africaines (UBA).

“Il faut s’affirmer par des paroles, des faits pour prouver que nous sommes à la hauteur des fonctions occupées”, a conseillé la DG Koné Sarata.

A l’endroit de ces femmes travailleuses, elle les a invité se forger une attitude conquérante pour impacter leur milieu professionnel. “L’intelligence et la performance ne se cachent pas, votre excellence se fera voir à coup sur”, a-t-elle soutenu.

(AIP)

nmfa/tm

Commentaires
Haut