Conseil des ministres

Le gouvernement ivoirien s’engage à favoriser la représentation des femmes dans les assemblées élues

Alassane Ouattara - élection présidentielle ivoirienne 2020

Le financement supplémentaire à tout groupement politique, dont la liste atteint au moins 50% de femmes candidates lors de scrutins

Photo : DR

Abidjan, 06 mars (AIP)- Le gouvernement ivoirien s’engage à favoriser la représentation des femmes dans les assemblées élues, à travers l’adoption d’un projet de loi qui impose un quota minimum de 30% sur le nombre total des candidats présentés aux élections des députés, sénateurs, conseillers municipaux, régionaux et de district.

Fortement inspiré par le président de la République et en application de la Constitution ivoirienne, ce projet de loi institue des mesures en faveur d’une meilleure représentation des femmes dans ces assemblées élues, a expliqué le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré, mercredi, lors de sa conférence de presse, rendant compte du conseil des ministres.

Il accorde, notamment, le financement supplémentaire à tout parti ou groupement politique, dont la liste atteint au moins 50% de femmes candidates lors de ces scrutins.

S’il est voté à l’Assemblée nationale, ce texte de loi fera obligation à toute liste de candidature de parti ou de groupement politique à des élections de respecter l’alternance des sexes.

De sorte que deux candidats de même sexe soient inscrits, la troisième soit de l’autre sexe en vue de permettre à un grand nombre de femmes de participer activement à la vie politique de la nation, a indiqué le Ministre de la Communication et des Médias.

(AIP)

nmfa/ask

Commentaires
Haut