Media

Le ministre Sidi Touré annonce la régulation du secteur des nouveaux médias

Ce secteur qui est un vivier pertinent de développement doit être régulé par rapport à son impact dans le tissu social

Photo : AIP

Abidjan, 5 mars (AIP)- Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, a annoncé, mardi, des textes structurants pour réguler le secteur des nouveaux médias (blogs, site internet) lors d’un petit déjeuner avec les journalistes à la Maison de la presse d’Abidjan-Plateau.

M. Sidi a souligné que ce secteur qui est un vivier pertinent de développement doit être régulé par rapport à son impact dans le tissu social. Il a précisé que les différents textes qui sont entrain d’être passés au peigne fin, seront bientôt déposés sur la table du gouvernement.

Le ministre de la communication reste tout de même confiant dans la perspectives d’un développement de l’écosystème de la presse et des médias. Il fonde son espoir sur le plan d’action quinquennal, boussole du document cadre de la Politique nationale de la communication et des médias (PONACOM) élaboré en octobre 2018.

« De grandes choses se font mais de façon progressive. Je préfère que l’on me juge sur les résultats », a-t-il confié, exhortant les acteurs de l’écosystème de la presse et des médias à être patients et les rassurant que tous les problèmes soulevés seront réglés au cas par cas.

Le ministère de la Communication et des Médias, en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) s’est doté au mois d’octobre d’un document cadre de la Politique nationale de la communication et des médias (PANACOM) sur la période de 2018 à 2023. Il prend en compte tous les médias qui sont sous la tutelle du ministère de la Communication et des Médias (presse écrite, médias audiovisuels, nouveaux médias et communication publicitaire).

(AIP)

bsb/ask

Commentaires
Haut