Presse

Prix de meilleurs journalistes pour la lutte contre l’apatridie : Le dépôt des productions fixé jusqu’au 31 mars

Le meilleur candidat de chaque catégorie sera primé

Photo : AIP

Abidjan, 04 mars (AIP) – Le dernier délai de dépôt des productions de la deuxième édition du prix des meilleurs journalistes pour la lutte contre l’apatridie est fixé au 31 mars, rappelle une note d’information transmise à l’AIP.

Le document précise que les candidats doivent être détenteurs de la carte d’identité des journalistes professionnels (CIJP) ou de la carte de presse de leur organe en cours de validité et soumettre un article de presse écrite ou audiovisuelle (reportage, interview, enquête, etc.) sur l’apatridie en Côte d’Ivoire.

Le meilleur candidat de chaque catégorie sera primé. Le meilleur en télévision recevra un trophée, un laptop, un dictaphone numérique, une enveloppe symbolique et un voyage de renforcement des capacités sur les droits de l’homme, à Strasbourg, en France.

Ensuite, le vainqueur dans la catégorie radio ira avec un trophée, un laptop, un dictaphone numérique, une enveloppe symbolique et un voyage de renforcement des capacités sur les droits de l’homme, à San Remo, en Italie.

Enfin, le meilleur en presse écrite (en papier ou en ligne) recevra un trophée, un laptop, un dictaphone numérique, une enveloppe symbolique et un voyage de renforcement des capacités sur les droits de l’homme, à San Remo, en Italie.

Les résultats du concours seront proclamés en avril 2019 lors d’une cérémonie officielle. Toutes les productions doivent être soumises aux membres du jury à l’adresse p.apatridie_hcr@diplomatie.gouv.ci.

Les productions écrites ne doivent pas dépasser 10 000 caractères et celle de l’audiovisuelle ne doivent pas excéder 13 minutes.

(AIP)

bsb/fmo

Commentaires
Haut