Dabou

Lutte contre l’apatridie : des actes de naissance délivrés aux habitants d’Akradio (Dabou)

Des bénéficiaires d’actes de naissance à Akradio (Dabou)

Photo : AIP

Dabou, 2 mars (AIP) – Une vingtaine de personnes natives du village d’Akradio dans la sous préfecture de Dabou ont reçu, vendredi, leur extrait d’acte de naissance sous la houlette de l’Association des femmes juriste de Côte d’Ivoire ( AFJCI) et le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (HCR).

Selon le Secrétaire général adjointe de l’AFJCI, Monique Saraka, cette cérémonie s’inscrit dans le cadre du “projet droit et nationalité pour tous” dont elle a la charge d’assurer la coordination.

“Alertées par un article de presse évoquant un nombre important de personnes (plusieurs centaines) courant le risque d’apatridie, nous avons mené une mission de sensibilisation et avec l’appui du président des jeunes, Sie Mel Charles Arnaud , ainsi que des autorités sous préfectorales, nous avons fait un plaidoyer auprès du HCR qui a consenti à supporter financièrement et assister techniquement les démarches d’établissement de ces jugements supplétifs” a expliqué Mme Saraka lors de la cérémonie.

Poursuivant, Elle a précisé que sur l’ensemble du processus qui part de l’établissement des listes, à l’enrôlement en passant par l’audience, l’avis favorable, la transcription et l’établissement de l’acte le récipiendaire ne débourse aucun frais et que l’opération essentiellement gratuite est prise en charge par le HCR.

L’Administratrice de protection chargé de l’apatridie, Layse Faria, s’est réjouit de la loi gouvernementale sur l’établissement d’actes de naissance dont les décrets d’application sont en attente.

(AIP)

bec/bsb/kam

Commentaires
Haut