Gagnoa

Un château d’eau à panneau solaire pour Ahizabré (Gagnoa)

Le représentant de l’Ong Turke remet les clefs du château au conseil régional du Goh, pour le village de Ahizabré (Photo Aip Gagnoa 28/02/2019)

Photo : AIP

Gagnoa, 28 fev (AIP)- Un château d’eau fonctionnant à l’aide de panneau solaire, a été officiellement inauguré jeudi à Ahizabré (16 km de Gagnoa), don de l’Association de la Solidarité Islamique en Côte d’Ivoire (ASICI) en partenariat avec l’Ong Turke, Dyanat Vakfi.

Le château a une capacité de retenue de 10 mètres cube d’eau, soient 10 000 litres, et est équipé de six robinets accessibles à la population. Il est alimenté par un forage de 65 mètres de profondeur, le tout construit sur le site du centre de santé de Ahizabré, et disponible pour l’ensemble de la population estimée à plus de 10 000 âmes.

« C’est un véritable soulagement pour nos patients », a indiqué Koua César, infirmier-major du centre de santé, qui s’est réjouit de cet équipement qui va permettre de travailler dans de bien meilleures conditions, notamment lors des accouchements.

Dix-sept millions F CFA et deux mois de travaux ont été nécessaire pour creuser le forage, installer la citerne et ses accessoires, monter le panneau solaire et ses batteries, qui ont une durée de vie de plus de dix ans, a assuré Tioro Lacina, président de ASICI.

L’objectif du château, a-t-il dit, est de faciliter l’accès au « précieux liquide » qu’est l’eau et éviter ainsi aux mamans de parcourir de longue distance.

L’Association de la Solidarité Islamique en Côte d’Ivoire exerce depuis trois ans. Elle a construit, équipés et livrés deux autres châteaux du même type, aux populations des localités de Lobakuya et Sialoukro, dans le département de Sassandra.

Les actions de l’ASICI concerne aussi la construction de pompes à motricité humaine, ainsi que l’appui aux populations vulnérables, qu’elles soient musulmanes ou nom, lors du Ramadan et de la fête de la Tabaski, apprend-on.

(AIP)

dd/kam

Commentaires
Haut