Routes

Ouverture à Abidjan d’une réunion régionale pour produire un guide de dimensionnement des chaussées

Jean-François Corté, ingénieur des ponts et chaussées, ancien secrétaire général de l’association mondiale de la route (AIPCR)

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Une réunion régionale regroupant une vingtaine d’experts de l’Association mondiale de la route (AIPCR) et du comité national de la Côte d’Ivoire pour l’association mondiale de la route (AGEPAR) s’est ouverte, lundi à Abidjan, pour réfléchir sur la production de catalogues et guides de dimensionnement des chaussées dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne, a constaté APA sur place.

Ce groupe de travail a notamment pour objectif, de produire un document méthodologique destiné aux administrations routières des pays francophones d’Afrique subsaharienne qui envisagent de se doter d’un catalogue et d’un guide national de dimensionnement des chaussées.

« Cette réunion s’inscrit dans une démarche à caractère régional de productions de documents méthodologiques qui définiraient l’approche que les différents pays pourraient suivre pour établir leur propre document de dimensionnement des chaussées », a expliqué à la presse, Jean-François Corté, ingénieur des ponts et chaussées, ancien secrétaire général de l’association mondiale de la route (AIPCR) et animateur principal de ce groupe de réflexions.

Selon lui, « il est apparu nécessaire de faire évoluer les documents qui existent déjà en la matière compte tenu de l’accroissement fort du trafic routier et de l’épuisement de certaines ressources en matériaux ».

Insistant sur le bien-fondé de cette rencontre, M. Corté a souligné la nécessité de faire évoluer les anciens guides de dimensionnement des chaussées en tenant compte des progrès technologiques enregistrés ces dernières décennies.

« Il faut faire évoluer les capacités des laboratoires d’études. L’association mondiale de la route est là pour faciliter les réflexions entre les pays et favoriser le partage d’expérience », a fait savoir l’ingénieur des ponts et chaussées.

Le document qui sera obtenu au terme de cette réunion d’experts AIPCR-AGEPAR va être présenté lors du congrès mondial de la route d’octobre 2019 à Abu-Dhabi (Emirats Arabes Unis).

L’association mondiale de la route (AIPCR) rassemble les administrations routières de 122 pays dans le monde dont la Côte d’Ivoire.

L’AIPCR a plusieurs missions dont celle d’être pour tous ses membres, un forum international de pointe pour l’analyse et la discussion de toute la gamme des questions relatives à la route et au transport routier.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut