Education

L’Inspecteur général de l’Education invite les syndicats grévistes à changer de mode revendication

M. Kourouma a déploré les mouvements de grève et arrêts de travail « intempestifs » qui surviennent dans un contexte de trêve sociale

Photo : AIP

Yamoussoukro, 21 fév (AIP)- Le coordonnateur général de l’inspection générale de l’Education nationale (IGEN), Ibrahima Kourouma, invite les syndicats grévistes à revoir leur mode de revendication, estimant que “ce n’est pas par la force qu’on obtient les choses”.

« La façon de poser les problèmes est importante dans la suite à donner aux revendications et aux doléances », a fait savoir M. Kourouma, à l’ouverture du 2è congrès ordinaire de la Coordination nationale des professeurs de CAFOP de Côte d’Ivoire (CNP/CAFOP-CI) samedi au foyer polyvalent du CAFOP de Yamoussoukro.

Le représentant du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a exhorté au respect mutuel entre les syndicalistes et la tutelle, et au respect du droit de ceux qui ne veulent pas suivre le mot d’ordre de grève.

Il a indiqué qu’il ne s’agit pas de leur enlever le droit de manifester, mais « tout dépend de la manière avec laquelle on nous approche ».

M. Kourouma a déploré les mouvements de grève et arrêts de travail « intempestifs » qui surviennent dans un contexte de trêve sociale “dûment signée par les parties en présence, qui n’en ignorent nullement pas les clauses”.

Le collaborateur du ministre Kandia Camara a salué le mode de revendications « responsable du CNP/CAFOP-CI, ainsi que le secrétaire général national Mel Pierre et ses camarades qui ont opté pour le dialogue et la négociation.

Le 2è congrès ordinaire de la Coordination nationale des professeurs de CAFOP de Côte d’Ivoire (CNP/CAFOP-CI) prend fin samedi avec le renouvellement des instances.

(AIP)
nam/tm

Commentaires
Haut