Ouganda

Le fils du président nommé numéro deux de l’armée

Kainerugaba Muhoozi devient la deuxième personnalité de l’armée ougandaise, derrière son père

Photo : AIP

Abidjan, 20 fev (AIP)- Le lieutenant-général Kainerugaba Muhoozi, le fils du président ougandais Museveni, a été nommé mardi, numéro deux de l’armée ougandaise.

Selon les personnes averties, Muhoozi est considéré comme un probable successeur du président Museveni, mais son père, âgé de 74 ans, nie avoir pour ambition de faire entrer son fils aîné en politique ou d’en faire son dauphin. Mais, au cours des six dernières années, Kainerugaba Muhoozi a été promu trois fois au sein de l’armée ougandaise.

La dernière nomination le place à un grade juste au-dessous de son père, le président Museveni, qui est lui-même général et numéro un de l’armée. Depuis 2017, il est conseiller du chef de l’Etat pour les opérations spéciales, un poste qui relève, en pratique, du domaine civil.

D’autres officiers qui ont travaillé en étroite collaboration avec le lieutenant-général Muhoozi ont également été promus. Ce sont au total, plus de 2.000 soldats qui ont été récemment été élevés à des échelons supérieurs.

Le président Museveni a accédé au pouvoir à la suite d’une rébellion de cinq ans. Réélu en février 2016 pour un cinquième mandat, il est au pouvoir depuis 33 ans.

(AIP)

tls/tm

Commentaires
Haut