Sassandra

L’hôpital général cherche du carburant pour faire fonctionner son groupe électrogène

La ville de Sassandra est victime d’un délestage suite à la rupture d’un câble par un gros arbre en pleine forêt

Photo : AIP

Sassandra, 19 fév (AIP)- L’hôpital général de Sassandra est à la recherche de carburant pour faire fonctionner le groupe électrogène de 150 kv que lui offert le conseil régional du Gboklè, a appris l’AIP, mardi, auprès du directeur de cette structure sanitaire, Dominique Adou Abo.

“Nous n’avons pas les moyens de l’alimenter en carburant. Pour faire le plein du réservoir du groupe, il faut 400 litres de gasoil, autour de 250 mille francs CFA. Nous n’avons pas cet argent. Le conseil régional qui nous a donné ce groupe devrait nous aider à l’alimenter”, a-t-il fait remarquer.

Depuis la nuit de lundi, la ville de Sassandra est victime d’un délestage suite à la rupture d’un câble par un gros arbre en pleine forêt, au dire des responsables locaux de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE). L’hôpital qui est une administration cruciale est aussi touché par cette situation.

Les malades hospitalisés dans tous les services de l’hôpital général de Sassandra, à savoir, la maternité, la pédiatrie, la chirurgie, la médecine, les urgences ont passé la nuit de lundi à mardi dans l’obscurité et la chaleur.

De leur côté, les responsables du conseil régional disent n’avoir jamais été approchés par la direction de l’hôpital pour leur signifier des difficultés liées à l’utilisation du groupe électrogène. En plus son président Légré Philippe s’interroge même si l’entretien et l’alimentation du groupe électrogène en carburant doivent revenir à sa structure.

(AIP)

iv/fmo

Commentaires
Haut