Man

Deux individus déférés au parquet pour agression et détention de cannabis

Diomandé Sékou alias Papé et son acolyte Bamba Moustapha seront déférés ce mardi au tribunal de première instance de Man

Photo : AIP

Man, 19 fév (AIP)- Diomandé Sékou alias Papé et son acolyte Bamba Moustapha seront déférés ce mardi au tribunal de première instance de Man, pour détention de deux kilogrammes de cannabis lors de leur interpellation et pour avoir agressé et tailladé à la bouteille cassée dans la nuit de mardi à mercredi derniers trois frères aux alentours d’un bar.

Selon les faits, les trois frères ont porté plainte à la police au motif qu’ils ont été violemment agressés à leur sortie du «werê-Werê bar» de Man, parce que Sékou et Bamba ont voulu arracher de force le portable du plus jeune.

Ils ont pu malgré tout reconnaître leurs agresseurs, interpellés deux jours après.

«On a eu l’information de ce qu’ils seraient assis quelque part, au quartier Libreville et on a diligenté une équipe de police sur les lieux mais ils étaient déjà partis. Et sur le chemin de retour, ils ont été reconnus sur une moto. Après une course poursuite, on a pu les prendre.(…). Papé a voulu s’échapper mais il a été rattrapé par la foule et dans le sac qu’il avait en sa possession, nous avons trouvé deux kilogrammes de cannabis. Les deux ont reconnu les faits », a indiqué le capitaine Beugré Dacoury, chef de service régional de la police criminelle du district des Montagnes.

De janvier à février d’autres cas d’agression ont été signalés, a rappelé le capitaine Dacoury. Entre autres, l’agression d’une dame à l’arme blanche au quartier Cafop, le vol d’une moto ainsi qu’une affaire d’abus de confiance dans la filière café-cacao. Dans ces trois cas également, les mis en cause ont été interpellés et mis à la disposition de la justice.

(AIP)

amak/ask

Commentaires
Haut