Séguéla

Un présumé braqueur abattu

Avec l’ouverture de la campagne de commercialisation de l’anacarde, l’insécurité est de plus en plus grandissante à Séguéla

Photo : AIP

Séguéla, 18 fév (AIP) – Deux individus, présumés braqueurs reconnus par des victimes, ont été pris en chasse par les forces de sécurité qui, après des échanges de tirs, ont réussi à abattre l’un d’eux et à blesser l’autre, a constaté l’AIP, lundi.

Selon des témoins, les malfaiteurs, à moto, ont été reconnus par l’une de leurs victimes qui a donné l’alerte.

Aussitôt, le passager sort une kalachnikov et tire en l’air. Mais, dans le feu de l’action, l’arme tombe avant que les bandits ne démarrent en trombe. Poursuivis par quelques personnes qui crient « au voleur ».

Des policiers en patrouille en ville, ayant entendu le coup de feu, se déportent sur les lieux et prennent le relais. La course-poursuite qui s’en suit les mène au quartier “Cimetière”, à quelque trois kilomètres.

C’est en cet endroit que, dans les échanges de tirs, l’un des bandits sera abattu quand son acolyte, lui, est blessé à l’épaule.

Conduit à l’escadron de la gendarmerie, des hordes de jeunes s’y rendent dans l’optique de l’achever.

« Ils nous fatiguent trop. A cause d’eux, les acheteurs ont peur de venir ici pour payer le produit », a déclaré, en colère, l’un d’entre eux. Face à l’opposition des gendarmes, ils renoncent.

Avec l’ouverture de la campagne de commercialisation de l’anacarde, principale spéculation dans la zone, l’insécurité est de plus en plus grandissante à Séguéla où les forces de sécurité, en alerte, s’évertuent à juguler le phénomène avec l’arrestation récemment de deux quidams dont l’un était armé d’une kalachnikov.

(AIP)

kkp/ask

Commentaires
Haut