Tafiré

Un présumé coupeur de route et agresseur de gendarme abattu à Tafiré

Photo : AIP

Tafiré, 16 fév ( AIP)- Un repris de justice, Nanan Boukary, 38 ans, sur qui pesaient des présomptions de grand banditisme et qui, le 20 janvier, avait pris la fuite après avoir sauvagement tailladé un gendarme lors de son interpellation à Tafiré (région du Hambol), a été abattu par la gendarmerie, vendredi, aux environs 10 heures au quartier Napié de la ville, a constaté l’AIP sur place.

“À l’aide de son fusil calibre 12 mm, il a d’abord ouvert le feu sur les forces de sécurité venu l’appréhender, puis il est sorti avec sa machette fonçant sur un élément; la riposte des hommes en tenue lui a été fatale cette fois-ci”, selon un habitant du quartier Napié, Fatogoma Soro.

Le sieur Boukary serait connu pour ses séjours à répétition au Camp pénal de Bouaké et à la maison d’arrêt et de correction de Katiola. Sorti de prison, il avait renoué avec les attaques armées sur les pistes villageoises, dépouillant les usagers.

Un des gendarmes venus l’interpeller au quartier Napié de Tafiré, dans la soirée du dimanche 20 janvier dernier, avait été sauvagement tailladé à la machette par celui-ci et avait pris ses jambes à son cou, profitant de l’obscurité.

Activement recherché depuis lors par la gendarmerie, Nanan Boukary était revenu au quartier Napié et s’était réfugié à quelques encablures de son logis habituel dans une maison de fortune qu’il louait.

(AIP)

jbm/ask

Commentaires
Haut