Café et Cacao

Une mission de sensibilisation à Bondoukou sur les tracasseries liées à la commercialisation entre le Ghana et la Côte d’Ivoire

Cette mission de sensibilisation fait suite à des travaux de la coopération bilatérale entre la Côte d’Ivoire et le Ghana

Photo : AIP

Bondoukou, 13 fév (AIP) – Une délégation de la direction générale du Conseil café cacao effectue, mardi, à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo) une mission de sensibilisation en vue de faire cesser les tracasseries subies par les producteurs de cacao du Ghana jouxtant les frontières ivoiriennes.

Cette mission de sensibilisation fait suite à des travaux de la coopération bilatérale entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, au cours desquels il est ressorti que les producteurs ghanéens jouxtant la frontière ivoirienne subissent des tracasseries des forces de sécurité et de défense de Côte d’Ivoire dans le cadre du transport de leurs produits.

Selon le représentant du directeur général du conseil café cacao, Coulibaly Vamoussa, ces tracasseries s’observeraient à travers le transport du cacao par voie fluviale qui a une trajectoire sinusoïdale, provoquant par endroit des incursions en territoire ivoirien et ghanéen.

« Ces producteurs ghanéens sont souvent interceptés quand ils font cette incursion en territoire ivoirien et, il est question pour nous de venir s’enquérir de la situation exacte sur le terrain auprès de nos forces de défense et de sécurité », a-t-il fait savoir.

Pour M. Coulibaly, une des solutions pour mettre fin à ces tracasseries est de pouvoir recueillir toutes les zones de passage obligeant les producteurs ghanéens à transiter en terre ivoirienne, lors de l’évacuation de leurs produits.

Selon le représentant du conseil café cacao, il est également question d’établir un état des lieux des difficultés que rencontrent les forces de défense et de sécurité pour identifier l’origine des produits détenus par les producteurs et opérateurs ghanéens qui empruntent ces points de passage.

(AIP)

zaar/fmo

Commentaires
Haut