Gagnoa

Cinquante cinq nouveaux cas de lèpre dépistés en 2018

Pour l’année 2018, le thème choisie est ‘Tendez la main aux personnes qui n’en ont plus’

Photo : AIP

Gagnoa, 11 fév (AIP)- Au total, 55 nouveaux cas de lèpre ont été dépistés durant l’année civile 2018, dans le district sanitaire de Gagnoa, a révélé dimanche, à Dignago (45 km de Gagnoa), le directeur départemental de la Santé et de l’Hygiène publique de Gagnoa, à la faveur de la célébration de la 66ème journée mondiale de la lèpre.

Pour les 55 cas de lèpre dépistés à Gagnoa, 33 ont été déclarés complètement guéris, a poursuivi Dr Boukalo Célestin. Quinze matelas et une somme de cinq mille FCFA ont été remis à chacun des patients guéris présents à Dignago, localité choisie par le district sanitaire, pour organiser la cérémonie solennelle.

Pour l’année 2018, le thème choisie est ‘Tendez la main aux personnes qui n’en ont plus’. La lèpre est passée de 120 000 cas à l’indépendance de la Côte d’Ivoire en 1960, à 645 cas dépistés en 2018.

La journée mondiale de la lèpre doit être une occasion pour chacun, de manifester sa compassion aux personnes atteintes de cette maladie, parfois « invalidante », et dont l’infection touche les nerfs de la main, des pieds et de la peau.

Tout en conseillant à toute personne constatant une tâche claire et insensible sur la peau, de saisir au plus vite les services de santé, Dr Boukalo a assuré les populations que la lèpre n’est plus un problème de santé publique, vu les dispositions de traitement prise par l’Etat de Côte d’Ivoire et est aujourd’hui, une maladie « guérissable sans séquelle ».

(AIP)

dd/fmo

Commentaires
Haut