Economie

La fraude représente 20% du marché national du sucre (DGA SUCAF-CI)

L’usine de production de la SUCAF-CI, Ferké 1

Photo : AIP

Niakara, 09 fév (AIP)-Le directeur général adjoint (DGA) de la Sucrerie africaine Côte d’Ivoire (SUCAF-CI), Jean-Pierre Champeaux, révélé, lors d’une journée porte ouverte sur le site Ferké, que 1a fraude représente plus ou moins 20% du marché sucrier.

“La production nationale annuelle en sucre qui est de 200.000 T, 76% sont destinés à la clientèle des ménages et 24% aux industriels. La consommation moyenne annuelle en sucre par habitant en Côte d’Ivoire est de 10 kg, soit un marché de 240.000 T. Le déficit étant comblé par des importations officielles et/ou frauduleuses”, a déclaré jeudi M. Champeaux.

Pour dynamiser l’industrie sucrière ivoirienne en général et de la SUCAF-CI en particulier, Jean-Pierre Champeaux souhaite une amélioration de l’efficience de l’eau, par une sélection de meilleures technologies d’irrigation, la mécanisation accrue du secteur et une meilleure recherche agronomique.

“Maintenir et accroître nos certifications sur la qualité, améliorer notre PDD (plan de de développement durable) sur le plan social et sociétal, mais aussi et surtout intégrer au mieux les communautés riveraines et respecter leur environnement écologique et culturel sont, entre autres, les objectifs majeurs de la SUCAF-CI”, a présenté M. Champeaux aux visiteurs.

(AIP)

jbm/ena/kp

Commentaires
Haut