Santé

Plaidoyer de la Première dame pour un meilleur accès au traitement ARV des enfants malades du Sida

Dominique-Ouattara-ARV-Sida

L’épouse du chef de l’Etat ivoirien a déploré, pour l’heure, l’inaccessibilité du traitement du Sida pédiatrique à toutes les bourses

Photo : AIP

Abidjan, 8 fév (AIP)- La Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, a réitéré son plaidoyer envers l’industrie pharmaceutique pour la production d’antirétroviraux (ARV) pédiatriques, en y entrevoyant un moyen “primordial” pour rendre le coût de ce traitement accessible et mieux prendre en charge les enfants malades du Sida.

“Je voudrais réitérer mon appel à tous les professionnels afin de produire et de mettre à disposition des antirétroviraux pédiatriques pour nos enfants malades du Sida”, a lancé la Première dame, haute patronne du forum Africa Expo Santé 2019 ouvert jeudi à Abidjan.

Ambassadrice ONUSIDA, Mme Ouattara avait lancé le même message lors de la conférence internationale sur la maladie en 2017.

L’épouse du chef de l’Etat ivoirien a déploré, pour l’heure, l’inaccessibilité du traitement du Sida pédiatrique à toutes les bourses, notamment sur le continent africain. Une situation susceptible, selon elle, de contrarier les objectifs mondiaux d’élimination de la maladie. Elle s’est ainsi félicitée de la tenue de Africa Expo Santé 2019 qui fait, cette année, un focus sur la problématique de l’industrialisation pharmaceutique en Afrique.

Africa Expo Santé 2019 qui s’achève samedi, est une plateforme d’échanges entre experts de la santé. Le salon réunit les secteurs de la médecine moderne comme traditionnelle, de la pharmacie, de la parapharmacie, du cosmétique et de l’esthétique.

De nombreux professionnels de ces secteurs y participent à travers notamment une exposition au “village de la santé” qui s’étend du parking de la patinoire de l’hôtel Sofitel Ivoire jusque dans l’enceinte de l’ex-super marché Hayat.

Quelque 200 experts en provenance de 150 pays sont réunis pour le volet réflexions qui porte sur le thème “la démarche qualité au service du développement des systèmes de santé et du bien-être des populations”.

(AIP)

kg/kp

Commentaires
Haut