Finances publiques

Le Trésor Public réalise un taux de recouvrement de 111 % en 2018

Le séminaire bilan 2018 et perspectives 2019 va durer deux jours

Photo : AIP

Yamoussoukro, 07 fév (AIP)-Le Trésor public de Côte d’Ivoire a réalisé en 2018 un taux de recouvrement des recettes fiscales et non-fiscales estimé à 111 %, a fait savoir, jeudi, à Yamoussokro, le Directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Jacques Konan Assahoré, à l’ouverture d’un séminaire bilan et perspectives 2019.

À cela s’ajoute des résultats satisfaisants en terme de mobilisation des ressources d’emprunt, pour un montant total de 1581,4 milliards F CFA grâce au succès d’un Eurobond libellé en euro d’une valeur de 1115,1 milliards F CFA, a poursuivi M. Assahoré.

Il a précisé que sur le plan de la couverture des engagements de l’Etat, le défi du paiement à bonne date des créances des opérateurs, économique a été relevé avec un montant réglé de 1088 milliards F CFA, faisant remarquer que même si l’impact de la gestion des passifs continue de noyer ces performances, il convient de saluer ces résultats et le niveau “quasi-résiduel” de la dette flottante à fin 2018.

Au nombre des acquis de l’année 2018 « dense et riche en activités » le DG du Trésor public a souligné le bon état d’avancement de la mise en œuvre du plan stratégique de développement (PSD-2016-2020) du Trésor Public avec un taux d’exécution situé à 86 %, les actions de portée sociale qui ont connu un regain de dynamisme en 2018 et la construction et la réhabilitation de plusieurs postes comptables.

« Nos performances, somme toute satisfaisantes, ne devaient pas nous incliner à nous endormir sur nos lauriers », a conseillé le DG du Trésor, invitant les agents de la DGTCP à continuer de travailler dans le sens de l’amélioration continue de la qualité des prestations en adaptant leurs pratiques aux standards modernes de gestion.

Le directeur de cabinet, Bernard Yavo Akpesse, représentant le ministre de l’Économie et des finances a marqué sa satisfaction pour les résultats obtenus et sa contribution dans la bonne exécution de l’action gouvernementale, et surtout le désir constant de l’institution financière d’innover en vue d’apporter une plus-value à la qualité des prestations fournies aux usagers et clients de l’administration.

Le séminaire bilan 2018 et perspectives 2019 va durer deux jours. Il sera l’occasion pour les agents de la DGTCP de revisiter les actions menées, en évaluer l’efficacité afin d’apporter des correctifs à la marche à suivre.

(AIP)

nam/ask

Commentaires
Haut