Télécommunications

La Commission européenne interdit la fusion entre Siemens et Alstom

La fusion aurait permis au tandem de devenir numéro 2 mondial dans le domaine du matériel roulant et numéro 1 pour la signalisation

Photo : AIP

Abidjan, 06 fev (AIP) – La Commission européenne a interdit, mercredi, la fusion entre le français Alstom et l’allemand Siemens, qui aurait créé un géant du secteur ferroviaire.

Selon un communiqué, la Commission européenne juge ce mariage néfaste pour la concurrence sur le marché à l’intérieur de l’UE, rapporte le site d’information francetvinfo.fr.

La commissaire chargée de la concurrence, Margrethe Vestager, a indiqué lors d’une conférence de presse à Bruxelles qu’en l’absence de mesures compensatoires suffisantes, cette concentration aurait entraîné une hausse des prix pour les systèmes de signalisation qui assurent la sécurité des passagers et pour les futures générations de trains à très grande vitesse.

Les deux groupes avaient proposé de vendre certaines activités mais les cessions d’actifs envisagées, correspondant à 4% du chiffre d’affaires cumulé des deux entités, n’ont pas convaincu la Commission européenne.

La fusion entre les deux groupes avait été annoncée en grande pompe en septembre 2017. Ce rapprochement devait donner au géant allemand un peu plus de 50% du capital de la nouvelle entité et créer un “champion européen” dans le domaine ferroviaire, rappelle Le Figaro.

La fusion aurait permis au tandem de devenir numéro 2 mondial (en volume) dans le domaine du matériel roulant et numéro 1 pour la signalisation, selon le HuffPost.

La commissaire Margrethe Vestager s’est inquiétée à maintes reprises des effets de ce rapprochement sur la concurrence européenne. Selon elle, une fusion réduirait le nombre d’industriels rivaux dans l’Union. “En l’absence de mesures compensatoires suffisantes, cette concentration aurait entraîné une hausse des prix pour les systèmes de signalisation qui assurent la sécurité des passagers et pour les futures générations de trains à très grande vitesse”, a-t-elle expliqué.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut