Bouaké

Du matériel d’assainissement remis à la mairie

Le Programme d’entretien communal triennal de Bouaké est estimé à 1,140 milliard FCFA

Photo : AIP

Bouaké, 06 fév (AIP)- La mairie de Bouaké a reçu du matériel d’assainissement d’une valeur de 32 millions FCFA, dans le cadre du Programme d’entretien communal (PEC) qu’elle a cofinancé avec la Banque mondiale à travers le Programme de réhabilitation des infrastructures de Côte d’Ivoire (PRICI).

Le maire Djibo Youssouf Nicolas a réceptionné des mains du responsable régional du PRICI, Brou Boka, le lot d’équipements composé de 10 tricycles, cinq motos Safari, deux tondeuses à gazon, deux motos-pompes et deux tronçonneuses.

« C’est un maire heureux de voir que les capacités de ses services techniques viennent d’être renforcées pour prendre à bras-le-corps le problème de l’insalubrité. Pour leur bon usage, en vue de permettre aux populations d’en tirer meilleure partie, nous y veillerons », a déclaré le maire, saluant la bonne collaboration entre sa commune, la Banque mondiale et le PRICI.

Le Programme d’entretien communal triennal de Bouaké est estimé à 1,140 milliard FCFA. La mairie a contribué à hauteur de 69 millions FCFA en 2017 et 190 millions FCFA 2018 et elle apportera 278 millions FCFA 2019.

Dans le cadre de ce programme, la mairie a déjà reçu du petit matériel de salubrité en 2017 et 2018, pour un montant cumulé de près de 60 millions FCFA, alors que 170 agents contractuels de salubrité ont été recrutés sur la même période pour une prime mensuelle cumulée de près de 130 millions de FCFA.

Le PEC a permis également l’exécution des travaux de réhabilitation de l’abattoir municipal et le traitement de 43 kilomètres de route en 2017.

Les travaux éligibles au PEC sont, entre autres, la rénovation des bâtiments administratifs et socio-collectifs, le reprofilage des voies, les opérations de salubrité à savoir, le balayage des voies, le curage des caniveaux, le désherbage et le désensablement.

(AIP)

nbf/cmas

Commentaires
Haut