Etats-Unis

Discours sur l’état de l’Union : Donald Trump se pose en rassembleur

“Le programme que je vais présenter ce soir n’est ni républicain, ni démocrate. C’est celui du peuple américain”

Photo : AIP

Abidjan, 06 fev (AIP) – Dans son discours sur l’état de l’Union prononcé mardi soir à Washington, DC, le président des Etats-Unis, Donald Trump a lancé un appel aux compromis, se posant en rassembleur.

Trump a toutefois défendu sa politique radicale en matière d’immigration, sur la frontière mexicaine notamment, rapportent des médias occidentaux.

“Le programme que je vais présenter ce soir n’est ni républicain, ni démocrate. C’est celui du peuple américain”, a-t-il lancé, lors du traditionnel discours, face au Congrès. “Ensemble, nous pouvons mettre fin à des décennies de blocage politique, guérir les blessures anciennes, construire de nouvelles coalitions”, a-t-il énoncé.

“Par le passé, la plupart des gens dans cette pièce ont voté pour un mur, mais le mur adéquat n’a jamais été construit. Je le ferai construire”, a annoncé Trump. Affirmant que le mur à la frontière mexicaine “sera construit”, il a exhorté démocrates et républicains à trouver “un compromis et un accord” pour le financer, d’ici le 15 février.

“Mon budget demandera aux démocrates et aux républicains de dégager les moyens nécessaires pour éliminer l’épidémie de VIH aux Etats-Unis d’ici 10 ans”, a-t-il promis, par ailleurs. L’objectif est de réduire le nombre de contaminations par le VIH aux Etats-Unis, aujourd’hui de 38 000 par an, de 75% en cinq ans, et 90% en dix ans.

“Dans le cadre de notre diplomatie audacieuse, nous continuons notre effort historique pour la paix dans la péninsule coréenne”, a assuré Donald Trump. Il a révélé qu’un 2ème sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un aura lieu au Vietnam les 27 et 28 février. Leur premier tête-à-tête s’était déroulé le 12 juin 2018 à Singapour.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut