Livres

Un intellectuel ivoirien trace les sillons de « L’Espoir africain »

L’auteur questionne le chômage, l’immigration, les pandémies, « la quémande internationale », la corruption, la gabegie, le désordre

Photo : AIP

Abidjan, 05 fév (AIP)- Diby Kouamé Silvain, alias DSK publie aux éditions Tabala, un essai, sous la forme d’un roman-fiction, dans lequel il livre une profonde réflexion sur les causes et méthodes employées par le colonisateur pour maintenir l’Afrique sous sa coupe.

Spirituellement inspiré par l’Eternel Dieu-Tout-Puissant, il propose des réponses à la cause de la pauvreté en ressources financières, alors que l’Afrique regorge d’immenses ressources humaines et naturelles, tout comme aux conséquences de l’esclavagisme, des travaux forcés et du colonialisme.

L’auteur questionne le chômage, l’immigration, les pandémies, « la quémande internationale », la corruption, la gabegie, le désordre, entre autres questions prégnantes et s’interroge sur l’opportunité des coups d’Etats, alors que, paradoxalement, « c’est dans mes plaies que les autres continents trouvent leur guérison financière ».

DKS propose « le secret » à ces solutions » par cet ouvrage (le tome 1) dans lequel il préconise le préalable d’une guérison des maux spirituels pour une bonne moisson de la promesse des fleurs.

Diby Kouamé Sylvain, alias DKS est un cadre financier, chercheur privé en optimisation des ressources financières d’entreprises des secteurs formels et informels africains.

(AIP)

aaa/fmo

Commentaires
Haut