Amérique latine

Nayib Bukele remporte la présidentielle au Salvador

Nayib Bukele a promis de lutter contre la corruption qui gangrène le pays, poussant les Salvadoriens à l’exil vers les États-Unis

Photo : AIP

Abidjan, 04 fev (AIP) – Le candidat anti-système Nayib Bukele, 37 ans, a remporté dimanche l’élection présidentielle au Salvador, dès le premier tour.

L’annonce a d’abord été faite par le candidat lui-même. Ses deux rivaux, à savoir le candidat du parti de gauche au pouvoir, FMLN, Hugo Martinez, et le représentant de la droite conservatrice, Carlos Calleja, ont reconnu leur défaite.

“Nous pouvons annoncer maintenant de manière tout à fait certaine que nous avons gagné la présidence de la République du Salvador”, a-t-il déclaré devant ses partisans réunis dans un hôtel de la capitale, San Salvador.

Selon les résultats partiels communiqués quelques minutes plus tard par le Tribunal suprême électoral (TSE), Nayib Bukele a obtenu 54% des voix. Le président du TSE, Julio Olivo, a indiqué que les résultats, certes encore partiels, dégagent une tendance “irréversible” en faveur de l’ancien maire de San Salvador. Les résultats définitifs devraient être connus dans les 48 heures.

L’entrée en fonction du nouveau président est prévue en juin. Au Salvador, le mandat présidentiel est de cinq ans non renouvelable, et la majorité parlementaire est détenue par le parti de droite Arena, au moins jusqu’aux prochaines élections législatives, en 2021.

L’élection du candidat anticonformiste met fin au système bipartite qui dominait la scène politique de ce pays d’Amérique centrale depuis trois décennies. “Une page du pouvoir se tourne”, a lancé Nayib Bukele, fils d’un notable de la communauté arabe d’origine palestinienne.

Nayib Bukele a promis de lutter contre la corruption qui gangrène le pays, poussant de nombreux Salvadoriens à l’exil vers les États-Unis. L’économie du pays marque le pas et 30,3 % des 6,6 millions de Salvadoriens vivent en dessous du seuil de pauvreté.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut