Moyen-orient

Le Liban se dote d’un nouveau gouvernement

Cette équipe, est appelée à entreprendre d’importantes réformes dans les secteurs économique, financier, social et administratif

Photo : AIP

Abidjan, 1er fev (AIP)- Le Liban s’est doté jeudi, d’un nouveau gouvernement d’unité nationale, composé de 30 membres, et dirigé par le Premier ministre sortant, Saad Hariri.

Dans ce gouvernement, deux des quatre femmes occupent, pour la première fois, des ministères clés, à savoir celui de l’Intérieur avec Rayya al-Hassan, une proche du Premier ministre Saad Hariri, et Nada Boustani, au ministère de l’Energie et de l’Eau, qui revient au Courant patriotique libre (CPL), le parti fondé par le président de la République, Michel Aoun. Le Hezbollah est représenté par trois ministres chiites, avec un portefeuille aussi important que la Santé publique.

Cette équipe, composée après huit mois de tractations sur fond de divisions politiques et de sanctions américaines, est appelée à entreprendre d’importantes réformes dans les secteurs économique, financier, social et administratif, pour répondre aux attentes de la communauté internationale qui a consenti, en avril dernier lors de la conférence Cèdre à Paris, des prêts de 11 milliards de dollars pour relancer une économie grippée.

Le nouveau gouvernement devra également accélérer le retour dans leur pays de près d’un million de réfugiés syriens en collaboration avec l’ONU, processus commencé timidement l’été dernier en coordination avec les autorités syriennes.

(AIP)

tls/cmas

Commentaires
Haut