Procès Gbagbo/Blé Goudé/CPI

Le Procureur et la défense déposent leur mémoire d’appel sur la libération immédiate

En attente de la décision, Laurent Gbagbo et Blé Goudé étaient accusés de meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains

Photo : AIP

Abidjan, 30 jan (AIP) – Le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) et les avocats de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont déposé leur mémoire d’appel à la chambre d’appel respectif.

La chambre d’appel avait ordonné avait suspendu, le 18 janvier, la décision de libération immédiate décidée par la Chambre de première instance I de Laurent Gbagbo et Blé Goudé.

Elle avait ordonné une audience publique pour le 1er février sur cette mise en liberté immédiate. Dans l’attente de cette décision, cette chambre d’appel avait indiqué aux parties de présenter leurs avis écrits au plus tard le 23 janvier pour le procureur et les réponses y afférentes de Gbagbo, Blé Goudé et des victimes participant à la procédure, au plus tard le 29 janvier 2019.

La chambre de première instance de la CPI a prononcé, le 15 janvier, l’acquittement et la libération immédiate de l’ex-président ivoirien et de Charles Blé Goudé des charges de crimes contre l’humanité.

Lire aussi :
KKB est favorable au retour de Laurent Gbagbo

Désormais acquittés, Laurent Gbagbo et Blé Goudé dont les affaires ont été jointes en 2015 devant la CPI, étaient accusés de quatre chefs d’accusation de crimes contre l’humanité, à savoir, meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains.

(AIP)

nmfa/cmas

Commentaires
Haut