Mines

Le complexe Loulo-Gounkoto continue de favoriser une amélioration continue de la production d’or

Mark-Bristow-Randgold-Resources

Bristow a noté que le complexe a continué d’améliorer sa sécurité et gestion de l’environnement

Photo : AIP

Abidjan, 22 jan (AIP) – Le complexe Loulo-Gounkoto au Mali a enregistré une quatrième amélioration trimestrielle consécutive de sa production d’or, malgré un arrêt de travail illégal qui lui a fait manquer l’objectif de production de 690 000 onces pour l’année entière, soit 4%, rapporte la compagnie Barrick (fusion de Randgold Resources et Barrick), dans un communiqué de presse publié mardi.

En plus, 2018 a été une année de production record pour plus de cinq millions de tonnes traitées à une teneur proche de celle de la réserve du complexe.

S’exprimant lors d’un point de presse avec les médias locaux, le Président Directeur Général de Barrick, Mark Bristow a déclaré que le complexe, qui figure les actifs de premier rang du groupe Barrick/Randgold récemment fusionné, continue d’investir dans son avenir en explorant pour réserves supplémentaires et en procédant à la mise à niveau de l’usine et de l’équipement.

Mark Bristow a déclaré la poursuite de la croissance rentable de Loulo-Gounkoto est un brillant exemple de ce qui pourrait être réalisé grâce à un véritable partenariat entre les investisseurs, les gestionnaires et les gouvernements. Il a cité l’exonération fiscale accordée récemment pour le développement de la super fosse de Gounkoto comme exemple typique d’une coopération mutuellement avantageuse.

« En tant que Randgold, nous sommes engagés au Mali depuis 25 ans et ont travaillé ensemble de façon productive avec les gouvernements successifs. Nous sommes impatients de poursuivre cette relation avec le gouvernement récemment mis en place en tant que Barrick et avec le nouveau ministre des mines. Nos différences sur la question fiscale restent à l’ordre du jour et nous espérons que grâce à la médiation à l’amiable, nous allons arriver à une solution acceptable pour les deux parties », at-il dit.

Lire aussi :
Randgold et Barrick vont fusionner pour devenir le leader mondial de l’exploitation aurifère

Bristow a noté que le complexe a continué d’améliorer sa sécurité et gestion de l’environnement, et a obtenu la nouvelle version de la certification environnementale ISO 14001, tout en conservant son certificat de santé et de sécurité OHSAS 18001.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut