Etats-Unis

Les enseignants de Los Angeles en grève

Près de 30 000 enseignants de Los Angeles se sont mis en grève et ont manifesté dans les rues de la ville ce lundi 14 janvier 2019

Photo : DR

Abidjan, 15 janv (AIP)- Quelque 30.000 professeurs de l’enseignement public de la ville de Los Angeles (Californie, Etats Unis) ont cessé le travail lundi, pour demander des classes moins surchargées et une revalorisation salariale.

Cette grève massive qui concerne près de 600 000 élèves, est une première depuis 30 ans. Malgré la pluie, ils étaient des milliers à protester ce lundi devant la mairie. « Nous demandons des classes moins surchargées pour nos étudiants », explique le syndicat enseignant UTLA.

Ce syndicat dénombre parfois jusqu’à 50 élèves par classe et craint une politique de paupérisation volontaire de l’enseignement public en Californie, deuxième plus grand district scolaire des Etats-Unis. Au total, plus de 32 000 enseignants et personnels éducatifs (infirmières scolaires, conseillers d’orientation et des libraires à temps plein) sont en grève, de la maternelle au lycée. Près d’un millier d’établissements sont touchés.

Les grévistes demandent également une augmentation des salaires de 6%, comme lors du vaste mouvement social des enseignants l’année dernière à l’échelle nationale. Cette grève fait suite à l’échec de plusieurs mois de négociation. Dans sa dernière offre, le district scolaire de Los Angeles propose également de limiter à 39 le nombre d’élèves par classes de mathématiques et d’anglais en lycée. Une offre «terriblement insuffisante », répond le président du syndicat UTLA, car celle-ci ne vaut que pour une seule année.

En attendant, 400 enseignants intérimaires ont été dépêchés par le district pour maintenir les écoles ouvertes malgré la grève. La ville de Los Angeles fait face à une grève des enseignants jamais vue depuis 1989.

(AIP)

tls/tm

Commentaires
Haut