Société

Les acteurs de développement local outillés pour une meilleure planification territoriale

La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé

Photo : d'archives

Abidjan, 14 jan (AIP) – Les acteurs de développement local notamment les maires, les présidents de conseil régional, le corps préfectoral, des  organisations de la société civile ont reçu lundi deux manuels de planification du développement, élaborés par le ministère du Plan et du Développement, afin de les aider à formuler avec les populations leurs plans de développement.

Une cérémonie de remise de ces manuels a été organisée en collaboration avec les ministères de la Sécurité et de l’Intérieur, de la Ville et du système des Nation-Unies. Il s’agit  du manuel de procédure de l’élaboration et de la mise en œuvre de Schéma régional d’aménagement et de développement du territoire (SRADT) et  du guide pratique de planification locale participative (PLP).

Le SRADT  est un outil pour optimiser l’aménagement et le développement du territoire. Il vise à réduire  les inégalités territoriales de la région et permettre à l’ensemble des habitants de bénéficier d’un cadre de vie de qualité. Quant au PLP, il met à la disposition des élus et décideurs locaux des outils et méthodes pour élaborer leurs plans de développement incluant une participation active des populations locales et des acteurs locaux.

Pour le représentant du système des Nations-Unies, Askia Mohamed Touré, doter les collectivités locales de supports et de moyens pour une gestion efficace de leur territoire, assure un développement socio-économique et environnemental plus inclusif.

«Ces manuels constituent une première approche  de la problématique de planification territoriale que  nous entendons améliorer par la suite », a signifié le représentant du ministre du Plan et du Développement, Yeo Nahoua qui a demandé aux élus locaux, corps préfectoral, organisations de  la sociétés civile de s’approprier ces manuels en vue d’une parfaite utilisation, gage du développement de leurs localités.

Les représentants de  l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), de l’Assemblée des Régions de Côte d’Ivoire (ARCI)  et du corps préfectoral ont reçu leurs manuels lors de la cérémonie.

Seulement 13 commune sur près 200 et les deux districts que compte la Côte d’Ivoire ont un plan de développement, a déploré le représentant des systèmes des Nations unies.

(AIP)

tad/tm

Commentaires
Haut