Bouna

Les enfants désormais interdits de faire paître les troupeaux de bœufs

Les bouviers, tous issus de la communauté peulh, ont dit avoir pris bonne note de cette prescription

Photo: AIP

Bouna, 11 jan (AIP)- Le sous-préfet central de Bouna, Richard Zémin Bi, a invité jeudi, les bouviers à ne plus laisser les enfants faire paître les troupeaux de bœufs.

L’administrateur civil s’est adressée aux populations au cours d’une cérémonie de présentation de vœu tenue à sous-préfecture.

Pour M. Zémin Bi, la place d’un enfant est à l’école et non derrière des bœufs. Il a indiqué que du fait de son jeune âge, l’enfant n’est pas encore en mesure de cerner toute la portée de la tâche qui lui est confiée.

Ainsi, il ne peut assurer convenablement la gestion du troupeau, et donc des bêtes peuvent faire irruption dans des champs et provoquer des dégâts de cultures. Ce qui est généralement source de conflits.

Il les a donc exhortés à inscrire les enfants à l’école et à eux mêmes, en tant qu’adultes à gérer leur bétail en toute responsabilité. “Nous voulons une année de paix pour agriculteurs et éleveurs dans la circonscription administrative de Bouna”, leur a-t-il fait savoir.

Les bouviers, tous issus de la communauté peulh, ont dit avoir pris bonne note de cette prescription de l’autorité préfectorale.
(AIP)
on/fmo

Commentaires
Haut