Asie

La condamnation en appel des deux journalistes birmans de Reuters confirmée

Ils sont accusés de s’être procuré des documents relatifs aux opérations des forces de sécurité birmanes dans l’État d’Arakan

Photo : AIP

Abidjan, 11 jan (AIP) – Un tribunal de Birmanie a confirmé vendredi en appel, la condamnation à sept ans de prison des deux journalistes de Reuters pour violation de la législation sur les secrets d’État.

La justice birmane a estimé que “le verdict qui a été rendu en première instance n’était pas erroné et était conforme aux lois en vigueur”. La défense des deux reporters peut désormais se pourvoir devant la Cour suprême.

Les deux journalistes birmans, Wa Lone, 32 ans, et Kyaw Soe Oo, 28 ans, selon l’AFP, ont été condamnés en septembre 2018 pour détention de secrets d’État alors qu’ils enquêtaient sur le massacre de dix Rohingya (musulmans apatrides) au cours d’une opération de l’armée menée un an plus tôt dans l’ouest de la Birmanie.

Ils sont accusés de s’être procuré des documents relatifs aux opérations des forces de sécurité birmanes dans l’État d’Arakan, région du nord-ouest de la Birmanie, théâtre du drame rohingya. Ils assurent de leurs côtés qu’on leur a tendu un piège.

(AIP)

kam

Commentaires
Haut