Procès Gbagbo/Blé Goudé/CPI

Gbagbo et Blé Goudé « ne sont éligibles à une quelconque libération», selon une association de victimes

Gbagbo et Blé Goudé en jugement à la Cour pénale internationale « ne sont pas éligibles à une quelconque libération »

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le président du Collectif des victimes en Côte d’Ivoire (CVCI) , Issiaka Diaby , a soutenu vendredi à Abidjan, que l’ex-Président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé en jugement à la Cour pénale internationale « ne sont pas éligibles à une quelconque libération ».

« Les victimes et leur familles soupçonnent les fuites de ces deux accusés, refusent d’être de potentielles victimes de cette incapacité maladive de la CPI à rechercher, à arrêter et à faire transférer les auteurs de crimes », a indiqué Issiaka Diaby, face à la presse .

Il regrette « la publicité grandissante et un tapage médiatique, faisant la promotion de ces deux accusés et ce, au détriment des victimes et familles des victimes de l’affaire ».

« Le collectif prévoit un rassemblement, lundi devant les locaux du Conseil national des Droits de l’homme (CNDHCI) et un sit-in au ministère de la solidarité pour dénoncer la procédure en cours à la CPI et inviter les autorités ivoiriennes à une meilleure prise en compte de la question des indemnisations », a conclu Issiaka Diaby.

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé sont poursuivis devant la CPI pour quatre chefs de crimes contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011 qui a fait officiellement 3000 morts.

Les deux célèbres détenus avaient plaidé tous les deux, non-coupables à l’ouverture de leur procès conjoint le 28 janvier 2016. La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé, mercredi, une «audience de délibération» le 15 janvier 2019 pour la demande d’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

SY/ls/APA

Commentaires
Haut